Quelle est votre relation avec le travail ?

Relation avec le travail dans une entreprise

Le travail donne de la dignité à l’homme, c’est du moins l’avis de Max Weber. Mais dans quelle mesure le souci entre employé et employeur du travail est-il sain ?

Dans une société où les technologies sont de plus en plus nombreuses et nous laissent connectés 24 heures sur 24, il est difficile d’éteindre les pensées de la vie professionnelle et de profiter de la vie personnelle.

La relation avec le travail dans un entreprise a été quelque chose de néfaste pour beaucoup, provoquant stress, dépression, anxiété et autres maladies, avertissent les psychologues de relationship.

Quel est votre relations avec le travail ?

Vouloir accomplir toutes vos tâches au sein de votre entreprise de la meilleure façon possible, recevoir une promotion et réaliser vos projets professionnels est sain et excellent pour l’estime de soi et votre carrière “relationship”.

Cependant, la relation avec le travail devient un problème lorsqu’il devient votre priorité absolue, devant votre employeur, votre famille, vos amis et même votre propre santé.

Dépendance au travail

Les bourreaux de travail sont compulsifs et dépendent de leur situation professionnelle.

Ils travaillent généralement le plus longtemps possible. Ils dorment peu ou souffrent d’insomnie, cessent de préparer des repas pour leurs engagements professionnels, ne se séparent pas des smartphones ou des tablettes, veulent toujours être les meilleurs dans leurs activités.

Et ils peuvent même trouver difficile de partager le mérite de leurs réalisations avec d’autres collègues, car ils sont très compétitifs.

La peur de l’échec de contrat dans une entreprise est une constante dans l’esprit des bourreaux de travail. Cette peur prend même le contrôle de la vie d’une personne et la pousse à être toujours à la recherche de meilleurs résultats, quel qu’en soit le prix !

En vivant de cette façon, même en ayant de bons résultats professionnels jusque-là, la personne souffre d’avoir une qualité de vie terrible. Les pressions de la vie quotidienne et une estime de soi exagérée font que ce travailleur a des problèmes d’humour, d’irritabilité, d’impuissance sexuelle et d’autres crises psychologiques.

Des relations saine avec le travail

La quantité et la qualité de travail sont deux choses distinctes dans le milieu d’entreprise. Et ce n’est pas toujours clair dans l’esprit de ceux qui n’ont pas une relation saine avec leur travail.

Il faut comprendre qu’il est possible d’être un bon professionnel envers votre employeur, d’évoluer dans sa carrière et d’être bien payé sans en faire sa seule raison de vivre, en laissant de côté les voyages, les loisirs, la famille et les amis durant votre contrat d’embauche.

Il est important de comprendre où vous en êtes dans votre carrière et de savoir comment profiter de ce qui a déjà été réalisé. Il est toujours possible de séparer le temps pour les activités qui vous satisfont.

Par conséquent, le travail ne peut faire perdre de vue les désirs, les goûts et le bonheur d’une personne.

Cessez d’être un bourreau de travail et devenez un amoureux du travail !

Selon l’expression anglaise, le worklover est le professionnel qui aime ce qu’il fait, qui sait trouver l’équilibre entre le travail et les loisirs et qu’il faut s’arrêter pour se reposer, car il retrouve ainsi son énergie et retourne plus motivé à ses fonctions professionnelles.

Un psychologue relationship entre salariés peut aider à la recherche de cet équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

Grâce à la psychothérapie entre employeur et salarié, il est possible de rétablir la limite qui a été oubliée et de retrouver la qualité dans d’autres domaines de la vie. N’oubliez pas : la réussite professionnelle n’est pas incompatible avec une vie de qualité !